Cicéron Angledroit

Auteur de romans policiers (mais rigolos quand même)

Cicéron Angledroit

Auteur de romans policiers (mais rigolos quand même)

L’Empathe saute le pas

Des grand-mères qui prennent leur dernier envol du haut des belles falaises normandes, c’est louche. Une, ça va, un suicide on va dire. Quoi d’autre ? Mais trois, bonjour les dégâts ! Sans compter, qu’au final, c’en sont quatre qu’on trouve écrabouillées dans les rochers. Un bonheur pour les crabes. Si ça continue, il y aura bientôt plus de vieilles dans les airs du Tréport que de goélands. Il aura fallu que moi, Georges Marchais (un homonyme), je passe par là pour commencer à ressentir des choses. Drôles de vacances. Le début d’une nouvelle vie là où s’arrêtent celles de ces intrépides octogénaires volantes. J’y apprends un nouveau mot : « empathie » qui ne me lâchera plus jamais. Une nouvelle carrière s’offre à moi.